Notre mode cultural biologique

Persuadé que la qualité de nos vins passe avant tout par la qualité de nos vignes, nous cultivons la totalité de nos vigne selon les méthodes de l'Agriculture biologique afin de préserver l'équilibre naturel du sol et des végétaux.

Nous favorisons la vie biologique, améliorant ainsi l'enracinement des ceps et leur faculté d'absorption des oligoéléments, facteurs de typicité et de saveur des crus.

Durant un cycle de 3 années, nous travaillons (à un intervalle d’un rang sur deux) avec une tondeuse à "inter-ceps" (cela permet de couper l’herbe entre les rangs mécaniquement), puis nous griffons le sol la 4ième année (également en "inter-cep") afin d’empêcher trop de concurrences des plantes avec la vigne. Ce schéma s’adapte en fonction de l’age des vignes et du type de sol.

Nous n’agissons que sur la partie superficielle du sol pour maintenir au mieux sa structure d’origine. Afin de favoriser cet équilibre, nous évitons donc au maximum de tasser nos sols (utilisation de machines légères - chenillette, pneus à basse pression - et optimisation des passages dans les vignes). Profitant d’une vie microbienne naturelle et d’une vigueur maîtrisée, la vigne devient moins sensible aux attaques parasitaires.


Les plantes que l’on voit pousser dans des vignes saines et équilibrées sont souvent comestibles : la mâche (salade), la carotte sauvage, l’ail des ours, le pissenlit, la menthe sauvage, le poireau des vignes...
Les autres plantes sont : le trèfle, la camomille, le Mouron des oiseaux, les tulipes sauvages, les pâquerettes, la campanule, le bleuet, les coquelicots, les marguerites, l’œillet, la véronique, la pensés sauvage, la violette...

« C’est en accompagnant la nature que le raisin permet de retranscrire au mieux la finesse de son Terroir, donnant ainsi un caractère unique au vin. »